Le néonaticide est défini comme le meurtre d’un enfant de moins de 24 heures. Si l’évolution des moeurs et des méthodes contraceptives ont significativement réduit leur nombre dans nos sociétés occidentales, on en dénombre toujours près de 70 cas par an. Le caractère atroce de tels actes a longtemps impliqué qu’ils soient justifiés par le statut économique et social précaire des femmes, explication aujourd’hui largement controversée. Il semble aujourd’hui que le néonaticide puisse trouver sa source dans des processus psychologiques complexes et très liés ? l’inadéquation du déroulement de la grossesse…

Complément de lecture du 04 Août 2012:

Retrouvez l’interview donnée pour le journal en ligne Atlantico au sujet de l’infanticide concernant les facteurs psychologiques à l’oeuvre dans l’infanticide

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.